Visites de brasseries

Terko nous bouscule un peu, et tant mieux !

Jeudi dernier je me suis rendue à Cadaujac, non loin de Bordeaux, pour aller visiter la microbrasserie de Terko (aka Matthieu).

Je me concentre sur les bières de Bordeaux en ce moment vu que j’y habite, mais plusieurs périples sont prévus en France dans les semaines à venir !

Bref, revenons à nos ânes (cf l’étiquette de Terko. Lol.). Matthieu m’a accueillie pendant une étape du brassage, et c’était super intéressant pour quelqu’un comme moi de voir tout ça. Il m’aurait même donné envie de brasser un jour, tiens ! Comme je l’ai écrit dans la rubrique « à propos », je ne connais pas grand-chose de l’art de brasser en lui-même ; disons que je connais les bases (c’est le minimum pour pouvoir oser tenir un blog sur la bière…), les subtilités et les conséquences de l’utilisation de tel ou tel ingrédient, mais je reste novice en la matière (je déteste la chimie et je suis nulle en cuisine, ça n’aide pas).

Armée de mon stylo et de mon carnet de notes j’ai donc écouté attentivement Matthieu qui me décrivait chaque étape de son brassage. D’ailleurs, ça a été l’occasion pour moi de découvrir un type de cuve que je ne connaissais pas, qui permet de procéder à l’empâtage, à la filtration et à l’ébullition dans cette même cuve. L’espace de brassage étant assez réduit pour lui pour le moment, il était essentiel d’investir dans ce type de cuve. Pendant toute la durée de ma visite, les différentes étapes du brassage venaient ponctuer notre conversation ; rinçage, nettoyage, mise en ébullition, ça bout, ajout des épices, houblonnage…

 

Matthieu a été formé au métier de brasseur par Etienne Charest, qui n’est autre que le brasseur de la bière Au Nouveau Monde (broue-pub bio et québécois à Bordeaux) !

Son premier brassin (le plus concluant) a eu lieu en octobre 2016, et la commercialisation de ses bières a débuté mi-janvier de cette année ; mais, même s’il y a toujours à apprendre, Terko n’est pas un débutant et ses bières le confirment. Sa bonne humeur et son amour du travail appliqué me rappellent à quel point, dans ce petit monde brassicole artisanal, tout y est convivial et bienveillant.

Sa gamme est pour l’instant composée de 2 bières, qui sortent un peu de la classique trilogie blonde-ambrée-brune (mais j’ai rien contre le classique, hein !) : il nous propose une bière blanche au poivre de Timut, et une ambrée fumée. Personnellement, ça m’a vraiment donné envie de les découvrir quand j’ai su quels styles il produisait. Car étant une buveuse de whisky (oui, j’ai tous les vices), j’aime bien les bières fumées qui me rappellent ce doux breuvage.

Timut Pepper wheat ale

IMG_7831

Sa blanche est produite à partir de 50% d’orge et 50% de blé. Matthieu est en fait un mordu des bières blanches, qui offrent une diversité de styles parfois peu connus.
Ici, il cherche à nous bousculer un peu avec l’ajout à la recette du fameux poivre Timut, tellement fameux que je ne le connaissais pas, mais que j’ai pu goûter sur place. Il se présente sous la forme de petites graines et son aromatique est assez déconcertante : il développe des arômes d’agrumes. Son utilisation prenait alors tout son sens dans une bière blanche : on a les épices, et la fraîcheur des agrumes (d’ordinaire donnée par les écorces d’orange amère) !
Le nez s’ouvre sur des notes de pamplemousse, le poivre est subtil et discret (vous imaginez bien que le dosage a été ajusté après moult essais). En bouche, on retrouve la fraîcheur caractéristique et les arômes du nez ; le malt est peu prononcé mais crée la texture soyeuse qu’on aime tant ; la finale persiste sur les épices douces. La bière a du corps mais n’en reste pas moins désaltérante. Sa faible amertume et la subtilité du poivre la rendent accessible à tous ! Voyez, c’est facile de boire de l’artisanale.

Smoked amber ale

Aaaah, la bière fumée… J’avais deux problèmes principaux avec ce style-là : souvent un peu écœurante, ou bien trop faible en bouche. A mon humble avis, le challenge dans la bière fumée est vraiment de trouver un équilibre : on ne veut pas avoir l’impression de boire des cendres, mais on aimerait quand même retrouver un peu de ce fumé en bouche.  Il y a plusieurs sortes de bières fumées, bien sûr ; tout dépend du type de malt utilisé.
Celui de Terko a été fumé au bois de hêtre. On retrouve alors au nez ces arômes de bacon grillé (littéralement, j’vous assure), et un très léger boisé. Je parlais d’équilibre tout à l’heure : l’important pour moi est de retrouver à la fois les arômes et saveurs de la bière ambrée, et d’avoir ce côté fumé qui persiste sans devenir écœurant. L’un des principaux soucis de Matthieu a été de faire en sorte que l’aspect fumé de la bière ne s’éteigne pas en bouche, et reste sur le palais ; pari gagné, en augmentant la proportion de malt fumé dans sa bière. Je retrouve la fine amertume de l’ambrée en fin de bouche, et la puissance du malt fumé.

 

IMG_7833
Vous remarquerez que son ambrée est plus claire que sa wheat ale – comme quoi, la couleur, hein…

 

Le récap’

  • A l’origine de Terko, un jeune Bordelais amoureux des bonnes choses (normal quand on habite dans le vignoble de Pessac-Léognan…)
  • (en vrai, il boit moins de bières que moi ; j’étais un peu choquée !)
  • Deux bières à découvrir : bière blanche au poivre Timut (Timut Pepper wheat ale) et bière ambrée fumée (smoked amber ale). J’ai eu le privilège d’en goûter une troisième en phase de test mais, dans le doute, je ne dévoilerai pas, je me contenterai de dire que c’est prometteur !
  • Il a des poules et aime cuisiner.
  • Bières élégantes et au caractère affirmé et assumé ; des bouteilles et une étiquette qui ne laissent pas indifférent(e) !

Infos pratiques

Retrouvez sa page Facebook ici contenant toutes ses coordonnées ; suivez cette même page pour être tenu(e) au courant des nouveautés à venir !

Où les trouver ?
(liste non exhaustive) Jaqen Craft beer, l’Amirale bière, Malt&co, MCV Ma Cave à vin, Bières & whisky – Au cœur du malt… Enfin bref dans les meilleures caves de Bordeaux !

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s