Non classé

Hops and dips : essai n°1 d’accord mets & bières

Les retrouvailles avec ma sœur, qui tient un blog culinaire, étaient l’occasion de cuisiner un peu et de tenter quelques accords.
Les accords mets et bières, on en parle on en parle mais je n’en fais pas beaucoup… Principalement parce que je n’aime pas cuisiner. Ou bien parce qu’au restaurant, à Bordeaux notamment, les carte des vins est bien mieux fournie que la carte des bières (inexistante par ailleurs).
J’ai voulu commencer facile et accessible en me basant sur les recettes simples et rapides du blog de Tiphaine.
Houmous à la betterave
Pour 4 personnes
Ingrédients
  • 175g de betterave cuite
  • 1 gousse d’ail épluchée
  • 2 cs de crème de sésame (tahin)
  • jus d’1/2 citron
  • 1cc de cumin
  • 1 conserve de 400g de pois chiches (poids non égoutté)
  • 1cs d’huile d’olive
  • sel
  • poivre
Instructions
  1. Placez tous les ingrédients ensemble dans un mixeur et mixez jusqu’à obtention d’un mélange homogène.
  2. Placez au frais pendant 15 minutes avant de consommer.

4BDD91EF-577A-4FD6-8010-23679E42B1FB

Pour le houmous à la betterave, j’ai tout de suite pensé :
texture crémeuse,
intensité aromatique légère,
– note sucrée de la betterave.

Donc mon raisonnement a été le suivant (attention, il n’est pas forcément fiable !) :
– pour la texture, je voulais trouver une bière avec la même onctuosité, et non pas une bière fluide – pourquoi pas une bière de blé ;
– le pois chiche et la betterave étant plutôt discrets en goût, je recherchais une bière assez légère et délicate, avec une fraîcheur acidulée qui pourrait équilibrer le gras du houmous ;
– pour soutenir le goût légèrement sucré de la betterave, la bière de blé légèrement acidulée pouvait correspondre puisque le plat paraît moins salé et/ou sucré avec une boisson à tendance acide.

De tout cela, j’en ai donc déduit qu’il me fallait une bière de blé légère, peu intense en arômes et saveurs, avec une touche acidulée et une texture onctueuse.
SAUF QUE. Par défaut, je ne pouvais aller qu’au V&B pour trouver de la bière artisanale française. Le choix est un peu plus restreint, et je n’ai pas réussi à trouver LA bière de blé que je voulais. Alors j’ai jeté mon dévolu sur une Pale ale « finement houblonnée » de la brasserie Distrikt, la Groovy.
Bon ben… Pas convaincant. Même houblonnée finement, l’aromatique était trop puissante et écrasait le houmous. Les saveurs fruitées du houblon (fruit tropical, fruit à noyau) ne se mariaient pas à merveille avec les saveurs du houmous ; des notes plus agrumes auraient sûrement mieux fonctionné (on en revient à l’acidulé, finalement).

On ne se laisse pas abattre et on continue avec une deuxième recette :

Tartinade de poivron rouge
Pour 4 personnes
Ingrédients
  • 1 poivron rouge
  • 1 gousse d’ail
  • 3 brins de basilic
  • 2cs de graines de tournesol
  • 2cs d’huile d’olive
  • 130g de tofu ferme
Instructions
  1. Préchauffez votre four à 180 degrés. Coupez le poivron en lamelles et faites cuire pendant 20 minutes (ou jusqu’à ce qu’il devienne tendre).
  2. Épluchez et hachez l’ail.
  3. Placez tous les ingrédients dans votre robot et mixez jusqu’à obtenir un mélange ressemblant à une pâte, tout en ayant quelques petits morceaux de graines restants.
  4. Placez au frais pendant 15 minutes avant de consommer.

Pour reprendre le même schéma des points importants pour l’accord :
texture fondante apportée par le tofu mixé => bière au corps moyen à plein
intensité aromatique forte => bière plutôt houblonnée, avec de la persistance
saveurs épicées, longues en bouche, et herbacées (basilic) => pourquoi pas retrouver dans la bière des notes d’épices, tenter un accord de similarités sur les saveurs avec des réminiscences herbacées.

Lorsque je me suis retrouvée devant le rayon du V&B, je me suis tout de suite dirigée vers la Rye IPA de la Dilettante. Déjà parce que leurs bières sont top, et ensuite parce que j’espérais retrouver un peu d’épices grâce au seigle, une longueur en bouche grâce aux houblons, une intensité des saveurs capable de soutenir le combo poivron-basilic-ail-graines de tournesol.
L’accord a plutôt bien fonctionné ! En bouche le tout était agréable, équilibré. Seule la finale amère donnait un arrière-goût étrange à la tartinade, mais ça restait assez discret.

J’ai oublié de préciser, que ce soit pour le houmous ou la tartinade, que je n’avais pas pris en compte le pain (ou autre) sur lequel j’allais étaler mon petit apéro. Après avoir testé la tartinade sur des Tuc, je suis vite retournée au pain basique et blanc qui se contentait d’ajouter du croustillant. En effet, le Tuc était bien trop salé pour se marier à la bière…

Prochain essai sur un plat, bien sûr végétarien ! 😉

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s