Guide pratique

Top 5 de mes bières du moment

giphy
Current mood

A la base je voulais faire un Top 10 mais je suis un peu flemmarde. Et, aussi, j’avoue, je bois beaucoup moins de bières françaises ces temps-ci (pas tapay). Du coup j’ai écrit cette toute petite liste comme ça me venait, avec des souvenirs plus ou moins flous, ce sont les bières de ces derniers mois qui m’ont plu et que je voudrais goûter encore, et encore.

 

  1. Apricot Brett Pale Ale, Brasserie Outlandbrewery-38650_c8c51

Découverte par hasard, lors de ma première visite à l’Outland bar il y a quelques semaines. Je sirotais tranquillement ma Neck Oil en ayant un débat très philosophique sur Les Particules élémentaires lorsqu’on m’a proposé de goûter cette bière, à l’aveugle, pour voir. Quand j’ai eu la Brett au nez j’ai su que ça allait me plaire.

Voici le commentaire du brasseur : « Une base de Pale Ale légère et fruitée à laquelle est venu s’ajouter une macération d’abricots bio frais. Cette préparation a ensuite été transférée dans une barrique de Pinot Noir alsacien du Domaine Weinbach. Des levures très voraces de type Brettanomyces ont été ajoutées avant la mise en barrique. Le résultat est une bière vineuse et soyeuse. Les arômes délicats d’abricots sont soutenus par une belle acidité. Une bière à la fois complexe et rafraîchissante que nous produisons de manière occasionnelle en quantité limitée. » Coup de foudre à la première gorgée.

2. Hello my name is Marianne, BrewDog brewery-241_8c584

Bon, je sais ce n’est pas vraiment français comme bière, mais c’est pour nous donc ça compte. Brassée pour la France et ses amateurs de craft beer for the people (bouh ce franglais dégueu), une double IPA infusée au cassis.
Conditions de dégustation extrêmes. Soirée de lancement au TDTF (let me Google it for you : TooDrunkToFuck) à Paris ; un bar bondé ; des têtes connues, d’autres moins ; des rencontres de l’espace ; bref, plein de beau monde et plein de bonne bière. J’ai soudoyé des gens pour obtenir un pin’s BrewDog. Et je vous épargne les autres détails, mais c’était TRÈS cool. On a tous été charmés. Par Marianne bien sûr.
J’ai pas réussi à sentir ou goûter le cassis. Même après plusieurs verres. Par contre, j’ai eu l’explosion de houblon, l’amertume, le corps malté, et les 8.2% d’alcool. C’était bon, drôlement bon. Et je n’ai pas honte de dire haut et fort que je suis une fan inconditionnelle de BrewDog, parce que c’est quand même UN PEU grâce à eux que j’ai redécouvert la bière – coucou la Punk – et parce que j’aime leur état d’esprit, tout simplement.

3. Seine-Seine, Brasserie Thibord23231403_361606544299257_5284000897823627104_n

La première (si je ne me trompe pas) IPA de Clémence, la brasseuse ! Produite chez les brasseurs du Grand Paris à Saint-Denis en attendant ses propres cuves qui arrivent tout bientôt.
Quelle surprise ! C’est plein de fruit, mais aussi d’épices, d’un peu de vanille, un bon équilibre entre malt et houblon en bouche, l’amertume est persistante et agréable, c’est rond juste comme il faut. Ca m’a changée des IPA où j’ai l’impression de boire un jus de fruit multivitaminé (même si j’adore ça, hein), là on est un peu plus dans la finesse de différents houblons.

4. La Boule, Oskare&co

J’en parlais dans un article dédié à Oskare&co, ben la revoilà. La Boule, c’est leur Porter fumé que j’adore. Mon amour s’est confirmé (si besoin en était) lors de la dernière soirée chez Arkose pour leur contest, samedi dernier – c’était celle-ci que je commandais, et pas une autre <3. Du corps mais peu d’alcool, un fumé/torréfié délicat, ça en fait une bière terriblement désaltérante malgré sa couleur brune intense.

5. Hop’session, Crazy Hopsbrewery-159060_8b2c6

C’était un jour où j’avais envie d’une bière ni trop extrême, ni trop facile, le genre de moment où tu veux boire un truc mais que tu ne sais pas trop quoi. Et puis je n’avais même pas encore goûté la Pale Ale de Crazy Hops alors que d’habitude, je goûte toujours la blonde d’une brasserie pour me faire une idée de la suite.
Si elle figure dans mon top 5, c’est évidemment qu’elle était chouette. Elle m’a réconfortée dans un moment d’indécision. C’était propre, tout était net, tout s’accompagnait très bien, fluide et sans fioritures, et c’est vraiment ce que je cherchais.

J’ai le frigo littéralement PLEIN de bières en ce moment, rendez-vous compte que je n’ai même plus le temps de tout goûter – olala – donc je ferai un autre top 5 avec les autres bières de mon frigo et ainsi ça fera un top 10. Voilà. Merci.

giphy (1)

 

Et sinon dans les bières étrangères que j’ai goûtées récemment et qui m’ont bien, bien plu aussi : Herr Hemlig IPA 2.0 de Brewski // The You Zoo de Beavertown (une aromatique démente) // Broken Dream de Siren // Nebuchadnezzar d’Omnipollo

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s