25 "femmes de la bière" à suivre

Le 1er décembre dernier, je me suis dit qu’avec cette tendance des calendriers de l’Avent, il serait (pourquoi pas) intéressant d’en faire un aussi pour présenter une « femme de la bière » par jour, jusqu’au 25. C’était prévu sur les réseaux sociaux (Facebook et Instagram notamment) mais, par manque de temps et d’opportunités, ça ne s’est pas déroulé aussi bien que prévu. Pas grave ! Je vais en présenter 25 ici, et ainsi ça sera plus facile à retrouver que sur les réseaux.
Si vous êtes journaliste et que vous avez envie/besoin d’écrire sur une femme brasseuse ou professionnelle du milieu, voici quelques noms à contacter. Si vous organisez un salon ou festival de la bière et souhaitez faire intervenir une femme… idem !

JOUR 1
CHARLOTTE – Les bières de Charlotte

« « Les Bières de Charlotte » est le fruit de la passion que porte Charlotte à ce breuvage.

L’aventure commence en 2009 à Nantes, dans la cave de ses parents, où elle brasse et expérimente à sa convenance. Elle distribue sa bière dans les commerces et bars à proximité et profite également du marché de la Petite Hollande pour faire découvrir ses bières au plus grand nombre.

En 2013, « Les Bières de Charlotte » quitte la maison familiale pour s’établir dans un local, rue du Général Buat à Nantes. De l’extérieur, on peut apercevoir son espace de production avec d’énormes cuves en inox et juste à côté, un petit espace pour l’accueil du public et la vente. » Source : bieresbretonnes.fr


JOUR 2
LUCIE – Brasserie la Bout’

« Lucie Monthioux s’est inspirée du nom du lieu-dit où elle vit, La Boutinière, pour nommer ses bières. Depuis 2017, elle les conçoit dans son atelier et a obtenu le label bio cet été. Lucie fait aussi pousser du houblon sur son terrain avec une houblonnière de 200 pieds mais récolte aussi du houbon sauvage.Lucie a imaginé plus de 13 recettes pour le moment et continue d’innover en utilisant les ressources locales qui s’offrent à elle, fleurs comestibles et aromatiques. »


JOUR 3
DELPHINE – Brasserie 5 Bis

« Après des études d’œnologie, et un Master de gestionnaire de domaine viticole (diplôme de l’école d’ingénieur agronome de Bordeaux), Delphine Roulier, maître de chais au Château de Lastours, primé au concours général agricole de Paris chaque année pendant 12 ans, a souhaité se tourner vers le monde passionnant et créatif de la bière. 

Les raisons de sa reconversion sont multiples : participer à la structuration de cette nouvelle offre de bières artisanales dans un univers chaleureux, créer son propre univers, inventer des saveurs personnelles … » source: brasserie5bis.com / photo : page Facebook de la brasserie


JOUR 4
CLARA – Brasserie Duchmann

« Au départ, c’est en amateurs qu’ils brassaient, puis la passion l’a emporté. Une campagne de financement réussie plus tard, Clara Wyler et Axel Duchmann sont à la tête depuis 2018 de la brasserie Duchmann, dans le Vexin, où tout est fait maison. » Extrait de Elle, juillet 2019, par Sandrine Goeyvaerts. La photo vient du site web de la brasserie.


JOUR 5
AURELIE – Session Malt, ateliers de brassage

« Fille de brasseur, au fil du temps, j’ai appris à aimer la bière. Quand je dis ‘aimer’, ce n’est pas seulement apprécier la boire (quoi que très important) mais c’est aussi la comprendre.

Savoir ce qu’il se passe dans la cuve, pourquoi et comment les matières premières se transforment, comment faire une bonne bière… Tous ces sujets m’ont très vite passionnée ! » Extrait du site Web de l’atelier de brassage


JOUR 6
AURELIE & CARINE – Blog Comment brasser sa bière

 » J’ai découvert le monde du brassage, grâce à ma compagne Carine. Nous lisons, nous expérimentons depuis plusieurs années. Et aujourd’hui, je pense avoir trouvé une nouvelle voie grâce à ce blog : le partage, l’échange, la pédagogie, la transmission, l’écoute et l’accompagnement. Et tout ceci, dans une discipline on ne peut plus fun et autour d’une bonne bière! «  source : blog, « à propos »


JOUR 7
FANNY – Atelier de brassage Ma bière

Fanny s’est retrouvée dans la bière suite à une reconversion. Quand son compagnon, Jonas, lui a proposé d’ouvrir un atelier de brassage, elle a accepté de donner un coup de main au départ. Et puis…un an plus tard, elle a rejoint pour de bon l’aventure. « Nous faisons découvrir le brassage à qui veut apprendre, nous brassons des bières pédagogiques et de dégustation, nous proposons des pairings réguliers » – il y a maintenant un petit espace cave à bière ainsi qu’un « brewshop » où vous fournir en ingrédients pour brasser. Je recommande très vivement ce lieu où l’accueil est chaleureux. Ils sont toujours prêts à dépanner et aider si on a besoin de quoique ce soit !


JOUR 8
SOPHIE – Brasserie Blüeme

« La brasserie est située dans mon petit village de Altckendorf dans la dépendance de mes parents. Elle est en travaux jusqu’au printemps prochain, j’espère l’ouvrir officiellement à ce moment-là. Je fais tout toute seule : la compta, le brassage, les travaux, les commandes, le stock. Pour l’instant je sous-loue des brasseries pour brasser ma bière (…) ». source : Pokaa
Elle a notamment travaillé avec la Brasserie du Vallon pour faire ses bières, et quelques collaborations par la même occasion. Si vous allez à Strasbourg : goûtez ses bières, rencontrez-la !


JOUR 9
MARTINE – Brasserie La Mousserie

Après une perte d’emploi très difficile il y a 2 ans et demi, Martine et Jean-Marie, la cinquantaine passée, ont décidé de se lancer dans la création de leur microbrasserie, dans leur garage réaménagé à Mérignies (59). Après avoir brassé sur 50 litres (jusqu’à 4 brassins par jour) pour tester leurs bières auprès de la clientèle, ils passent désormais sur du 300 litres. En parallèle, ils sont à la recherche du bâtiment qui leur permettra de s’agrandir encore, pour brasser sur un équipement de 10hL.
« Devenir brasseuse m’a permis de revivre et de faire un métier qui me permet de m’éclater »


JOUR 10
MARYSE – Caviste & juge internationale à L’Empire du malt

« Je me suis intéressée de plus en plus aux produits car au Canada je ne buvais pas forcément de bières. Je me suis formée avec Élisabeth Pierre en 2012-2013, pour connaître les styles, les façons de fabriquer de la bière. Elle a proposé à Dominique, en 2014, de participer au Brussels Beer Challenge, mais il ne pouvait pas et m’a proposé de le remplacer, sacré défi ! Elisabeth m’a un peu briffé sur la façon de juger… Ma première catégorie c’était les Pils, un style compliqué, car les bières se ressemblent beaucoup et c’était un style que je n’appréciais pas du tout à l’époque. » source : petitemousseentreamis.com


JOUR 11
CAMILLE – Calyce Cider

Une petite exception pour inclure une femme du cidre, dont j’avais déjà parlé sur le blog, Camille, fondatrice de la box Calyce cider.
« Il y a trois ans, Camille s’envolait pour l’Angleterre. Là-bas, elle tombe amoureuse de la pluie, de la famille royale, des fish’n’chips et d’une boisson, pourtant très française: le cidre.  Profondément touchée par l’engouement anglais pour cet alcool de son enfance elle se lance dans un voyage européen à la recherche de la culture cidre. Au fil de ses découvertes (cider anglo-saxon, apfelwein allemand, sidra espagnol…) et de ses rencontres l’idée de Calyce commence à germer. La rencontre avec Pierre-Antoine, autodidacte touche à tout, biberonné au cidre basque, va accélérer la naissance de Calyce
Lors d’une soirée dégustation de cidre entre amis avec Pierre-Antoine, nous constatons que le cidre, cantonné à l’Epiphanie et quelques séjours en Normandie ou en Bretagne n’est pas apprécié à sa juste valeur.« 


JOUR 12
DOROTHEE – Brasseuse AllegoriA, caviste, biérologue, autrice sur lesaperologues

 » Originaire du Nord, diplômée en Communication des Entreprises avec 3 ans d’expérience en Agence et 5 ans en Ressources Humaines, Dorothée est une des premières créatrices de caves à bières à Paris et en France. Son implication dans le milieu de la bière est importante ; elle a co-créer les caves Bières Cultes en 2007 et en 2019, elle a contribué à l’ouverture de la cave Mozaic dans le 8ème à Paris. Elle participe aussi activement à divers événements comme la « Paris Beer Week » et est membre de la Pink Boots Society. Son réseau français mais aussi belge et québécois est important. Son expérience de juré de concours est un plus technique. Lors de ses collaborations précédentes, ses qualités de « chef de projet » dans la conception de bières, de leurs commercialisations et de leur diffusion ont déjà été approuvées à maintes reprises.  » source: https://allegoria-bieres.fr/a-propos/ / photo : https://www.cavistesprofessionnels.fr


JOUR 13
VIRGINIE – Bières et Paroles

« La biérologue Virginie Di Grigorio a l’habitude de se déplacer dans les entreprises pour proposer des ateliers dégustation. L’objectif est noble : il s’agit de renforcer la cohésion des équipes à travers la découverte de la bière. » source : La Voix du Nord
Bières et Paroles est une auto entreprise créée le 8 mars 2015.


JOUR 14
FANNY & LUCIE – HOPEN, terre de houblon

« Lucie Le Bouteiller et moi même (Fanny) sommes deux jeunes ingénieures agronomes et nous avons créé en 2018 HOPEN – Terre de houblon. Notre but est d’aider les agriculteurs de Nouvelle Aquitaine (et français à terme) à s’intéresser au houblon. Nous avons constaté que malgré la demande du marché de la bière artisanale, peu de houblonnières voyaient le jour. Et pour cause, le houblon étant une « culture orpheline » hors Alsace et Haut de France.
Il manque des formations sur la culture, le conseil technique (normalement dispensé par les chambres d’agriculture), l’accès au matériel végétal et aux machines et surtout une offre de transformation/commercialisation.
Nous avons développé une filière en Lot & Garonne et un modèle de production qui permette aux agriculteurs de choisir le houblon comme culture de diversification (c’est-à-dire rentable sur 3 à 5 ha, en complément d’une autre culture). HOPEN accompagne les porteurs de projet grâce à du conseil, la vente de plants de houblon (multipliées en Lot et Garonne !), la transformation en pellet et la vente du houblon sur www.hopenhoublon.fr .
Nous ciblons la production de variétés appréciées par les artisans brasseurs et au moins 50% de nos producteurs (au nombre de 5 pour 2020) sont en BIO. »


JOUR 15
CLEMENCE – Brasserie Thibord

« Après plusieurs années de brassage « amateur » a encombrer la buanderie de ma maman, c’est naturellement en face de la maison familiale que j’ai choisi de construire ma brasserie. J’ai choisi un bâtiment structure bois et isolation naturelle (paille de myscanthus) […]. J’y ai installé mes cuves en janvier 2018! Un sacré projet que cette construction mais le résultat vaut le coup! Venez y jeter un œil, je serai ravie de vous accueillir ! » source : site web de la brasserie, « Histoire » / photo : page Facebook de la brasserie
Ecoutez le podcast dédié à sa brasserie par le Podcapsuleur : https://www.brasseriethibord.fr/blog/le-pod-capsuleur


JOUR 16
ALÊ – Brasserie Béglaise

« La brasserie Béglaise est le fruit de la reconversion professionnelle d’Alê Kali. Cette Brésilienne – artiste confirmée de la scène musicale girondine – s’est lancée dans une nouvelle aventure en créant la première microbrasserie locale (de Bègles) ». Ecrit par Sandrine Goeyvaerts, Elle, juillet 2019


JOUR 17
JACLYN – Caviste chez Biérocratie

Est-il encore nécessaire de présenter la cave Biérocratie, à Paris ? L’amour pour la bière de Jaclyn et Pierre et leur dévouement pour celles et ceux qui y travaillent est un réel soutien, dans la bienveillance et dans le partage.
« Notre première rencontre s’est faite autour de la bière. Pierre avait en tête les grandes brasseries belges, Jaclyn les micro-brasseries américaines.Unis par notre enthousiasme pour la bière, nous avons commencé parcourir ensemble les excellentes brasseries de France pour rencontrer les personnes derrière ces exquis nectars. » source texte et photo : site web de la cave


JOUR 18
GARLONN – Animatrice brassicole, Il était une brasserie

 » La bière, Garlonn Kergourlay n’est pas tombée dedans quand elle était petite, mais il y a six ans. […] De bar en bar, de festival en festival et de salon en salon, la jeune femme, aujourd’hui âgée de 39 ans, découvre le monde de cette boisson alcoolisée, mais surtout celui de la bière artisanale.
Une passion pour le houblon qui se concrétise un peu plus en 2016, lorsqu’elle participe à la création du Syndicat national des brasseurs indépendants, qui regroupe plus de 200 brasseries en France, sur plus de 1 000 établissements. En 2017, elle franchit un pas supplémentaire en devenant la déléguée générale et la toute première salariée du groupement. « Après la fin de mon contrat, je me suis dit “qu’est-ce que je vais faire ? ». Je voulais poursuivre dans la même voie, mais à une échelle plus conséquente », témoigne Garlonn Kergourlay. Le coup de foudre professionnel aura lieu avec le Belge Christian Vanhaverbeke, ancien responsable de production à la brasserie d’Achoufffe, en Belgique. […]
Ensemble, ils deviennent consultants indépendants, pour les brasseurs qui souhaitent s’installer ou développer leur activité. Le duo va à la rencontre des entrepreneurs, et conseille aussi bien sur la partie technique que stratégique à mettre en place.
 » source : Le Télégramme / créatrice du logo : MZL


JOUR 19
STEPHANIE – Brasserie Gessienne

« Après avoir travaillé 16 ans dans l’industrie pharmaceutique, Stéphanie Ponsart, actuelle gérante de la Brasserie Gessienne, décide de se lancer dans la fabrication de bières. « Après avoir rencontré une amie qui brassait elle-même, j’ai voulu essayer aussi, dans ma cuisine. Puis en septembre 2011, c’est en buvant une bière avec mon mari que l’idée m’est venue : en faire ma nouvelle profession ! ». L’année d’après, Stéphanie loue un bâtiment de 100m² à Ornex […]. Rapidement, elle investit dans un bâtiment plus grand -le bâtiment actuel – qu’elle fait construire en 2015, avec 200m² pour l’espace fabrication et 100m² pour la salle, qui accueille scène, comptoir et canapés. » source : Le Pays Gessien, 30 août 2018


JOUR 20
MELODIE – Brasserie Île et Elle (Oléron)

C’est tout nouveau : sur l’Île d’Oléron, Mélodie a fondé sa brasserie bio. Deux bières sont déjà disponibles (blanche et blonde). La première ouverture de la brasserie et des ventes a eu lieu le 14 décembre dernier ; montrez votre soutien à cette jeune brasserie en allant aimer sa page Facebook ! Et parlez-en autour de vous.


JOUR 21
MARION – My Community beer

Cofondatrice du site My Community beer, une plateforme d’échange entre brasseurs et brasseuses en amateur. Amatrice de bières trappistes, formée et expérimentée en webmarketing, elle a également eu un rôle essentiel lors de l’organisation de la Paris Beer week et de la communication.


JOUR 22
SARA – Brasserie Merlin

 » Fille de vigneron et passionnée par les bons produits du terroir, c’est en France que Sara découvre le monde de la bière artisanale, après celui du vin. Soucieuse de l’avenir du houblon français, elle décide de s’investir activement pour contribuer au développement de la filière. Après 15 ans dans l’ingénierie spatiale, elle trouve son nouveau bureau en plein air au Domaine du Cap. Parallèlement, des formations en gestion d’entreprise agricole et culture du houblon lui donnent les instruments pour entreprendre ce nouveau chemin professionnel. »
Participez à leur campagne de financement pour une bière 100% cannette : https://www.tudigo.co/don/merlin-hops-brewing-more


JOUR 23
SIBYLLE – Brasserie Vestibule

« La Brasserie Vestibule est une toute petite brasserie artisanale en cours d’installation à Mesquer, entre terre et mer. Œnologue de formation, sa brasseuse, Sibylle, est passée de la vinification au brassage de la bière de façon assez naturelle, profitant de la liberté qu’offre cette production au cahier des charges très large. Les premiers brassins ont démarré en 2017, les dimanches, dans un coin de chai, dans le « VESTIBULE«  d’un Château bordelais.
Nous brassons, à la main, des bières qui ont du goût, une identité, et un caractère. Cosette, Sherlock et Cyrano sont les premiers d’une fratrie qui ne cherche qu’à s’agrandir, au fur et à mesure de nos explorations brassicoles
. » source : site web de la brasserie


JOUR 24
MATHILDE – Cofondatrice et responsable commerciale, brasserie Effet Papillon

« Diplômée d’un master en entrepreneuriat et développement d’entreprises, c’est en découvrant le monde du travail à travers un vrai bullshit job que j’ai saisi que je ne pourrai m’épanouir qu’en créant un univers à notre image. Un univers où l’on se sent bien, où l’on ne voit pas le temps passer, où l’on y trouve du sens, et surtout où l’on vous propose un produit procurant du plaisir. J’adore le quotidien palpitant de la brasserie !

Le caractère de Jocelyn et le mien, bien qu’opposés se complètent et s’accordent pour vous proposer sans cesse de nouvelles et audacieuses recettes ! » source photo et texte : site web de la brasserie


JOUR 25
AGATHEZ – Sorcière brasseuse, brasserie du Roulier

« La brasserie partizanale du Roulier est une toute petite fabrique de bières innovantes et créatives. Ces bières sont pour la plupart issues de brassins uniques et vendues en quantités limitées. Elles sont élaborées et brassées avec soin et passion par Agathez, créatrice, brasseuse maîtresse de ces lieux. Amateurs ou curieux, venez découvrir ses bières de caractères aux ingrédients naturels rigoureusement sélectionnés. » source : site web de la brasserie

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :